Chez Nous

Tu entres, ici dans un havre de paix ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A corps perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joa
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13100
Age : 70
Localisation : Martigues
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: A corps perdu   Mar 2 Juin - 19:08

Andrew Fischer, un informaticien du Nebraska au chômage, s'ingénie à tirer parti du seul bien que les banques ne lui ont pas saisi après la retentissante faillite de sa star-up : son propre corps. Ayant ausculté son anatomie sous toutes les coutures, Fischer constate que son large front peut avantageusement se transformer en panneau publicitaire. Quand il formule son offre sur Internet, précisant qu'il refuse tatouage indélébile ou réclame pour un produit indécent, il est submergé de propositions. Il choisit finalement d'arborer le logo de SnoreStop, un remède contre les ronflements. Contre un bail de location d'un mois renouvelable, Fischer reçoit un joli chèque de 37 375 dollars, taxes locales et TVA incluses. Seule clause prévue au contrat : l'espace publicitaire soit être ostensiblement exposé à la vue du public pendant au moins six heures par jour. Si Fischer marche aujourd'hui la tête haute, l'histoire ne dit pas s'il fait usage, la nuit, du produit dont il assure la promotion !

Virginia Garrick, une respectable grand-mère new-yorkaise, est prise de malaise alors qu'elle inflige dans un bowling de Brooklyn une cuisante raclée à des camarades de son âge. Transportée à l'hôpital, elle est admise au service de réanimation. Quand l'infirmière la déshabille, elle constate avec stupeur que "pas de réanimation" est tatoué en grosses lettres sur la poitrine de sa patiente. Redoutant sans doute faire l'objet d'un acharnement thérapeutique, Mme Garrick avait pris la précaution d'afficher par écrit ses dernières volontés !

_________________

La seule chose nécessaire au développement des forces du mal est l'inaction des gens de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/chezjoa
 
A corps perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire du Corps de Marine
» [résolu]Sous quel corps d'arme servait-il ?
» REPAS DE CORPS
» gommage pour le corps
» L'histoire du Corps des Torpilleurs et Marins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Nous :: Les pipelettes :: Histoires insolites :: Les drôles d'histoires-
Sauter vers: