Chez Nous

Tu entres, ici dans un havre de paix ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le céleri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joa
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13100
Age : 69
Localisation : Martigues
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Le céleri   Lun 21 Sep - 11:19

Il est bien plus connu à l'étal de l'épicier qu'à l'état sauvage !



Nom latin : Apium graveolens L. Famille : ombellifères. Autres noms : céleri odorant, ache des marais, ache odorante, persil odorant, céleri cultivé, céleri des jardins, épraux. Etymologie : Apium vient du nom celtique apon, eau. Graveolens signifie à odeur forte. Apium a donné son nom à la grande famille des ombellifères. Origine : hémisphère nord, sur les côtes de l'Europe.
Description, écologie : plante bisanuelle à feuillage glabre, luisant, aromatique, de 30 à 80 cm de haut. Les feuilles sont identiques à celles du céleri cultivé. les fleurs blanchâtres en petites ombelles portent de 6 à 12 rayons inégaux, et apparaissent entre juillet et septembre. Le céleri pousse dans les vases salées du littoral et dans les suintements des falaises ; dans l'intérieur, il pousse près des sources salées.
Confusions possibles : l'odeur caractéristique du céleri empêche toute erreur : n'hésite pas à froisser la feuille pour sentir son parfum. Attention : dans cette famille des confusions peuvent être fatales (cigües, oenanthes).
Utilisations culinaires : les feuilles du céleri sauvage sont excellentes, mais leur goût puissant en limite l'usage en quantité. On en consomme aussi les graines comme épice, à petite dose.
Utilisations médicinales : plante connue depuis l'Antiquité pour ses propriétés médicinales : toniques, apéritives, digestives, vulnéraires. Le suc du céleri est sudorifique et fébrifuge. Le céleri aurait aussi des vertus aphrodisiaques.
Autres utilisations : de nombreuses variétés de céleri ont été sélectionnées à partir de la plante sauvage, pour les feuilles (céleri à feuilles, céleri perpétuel), pour les pétioles et les "bulbes" (céleri à côtes) et, enfin pour la racine (céleri rave). Toutes ces parties se consomment également crues ou cuites et entrent dans la composition de nombreux repas.
Conclusion : grâce à la sélection, le céleri est aujourd'hui très connu. Son parent sauvage peut "être fier" d'avoir donné le jour à un légume aussi apprécié.

































[/td][/tr][/table]

_________________

La seule chose nécessaire au développement des forces du mal est l'inaction des gens de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/chezjoa
 
Le céleri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salade de céleri à l'italienne
» Purée pommes de terre, carottes,céleri
» Pain de céleri
» 164 - Soupe au céleri
» Boulettes de veau à la crème de champignon (ou crème de céle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Nous :: Les pipelettes :: Divers :: L'histoire des plantes :: Plantes gourmandes-
Sauter vers: